Archives

Journées du patrimoine

Chaque troisième week-end de septembre, le ministère de la Culture propose
aux lieux d’accueil  d’insérer leurs propositions dans le cadre d’un thème national.

DSC_4251

Thème 2018 : « l’art du partage »

Rando commentée
« Femmes abbesses : l’exercice contrôlé du pouvoir »

A l’occasion des 300 ans du pavillon de l’Ermitage, retour sur les destinées de la Duchesse d’Orléans et de sa fille Louise-Adélaïde, abbesse de Chelles puis simple religieuse au couvent
de la Madeleine de Traisnel, dont subsistent des éléments
dans le 11e arr. actuel. La randonnée s’attache à restituer le paysage spirituel et campagnard de Charonne, de chapelles en retraites, de sanctuaires en chemins oubliés.

2017 : thème « Jeunesse et patrimoine »

Visite en famille « pirouettes et trottinettes ». Une approche ludique des jeux de l’enfance et des principes de l’éducation aristocratique aux XVIIIe et XIXe siècles. La visite commentée est émaillée d’anecdotes sur la formation de l’esprit et des corps des filles et des garçons « bien nés », du siècle des Lumières à l’enfance de Louis-Philippe.

2016 : thème « Patrimoine et citoyenneté »

Balade « Femmes solidaires, architecture sociale et patrimoine remarquable de Charonne ». L’itinéraire croise les personnalités marquantes du début du XXe siècle et leurs réalisations bâties,  visibles depuis l’espace public : crèches, logements, dispensaire.

2015 : thème « Patrimoine du XXIe siècle »

Balade « Patrimoine périphérique, de l’Ermitage aux tours Mercuriales ».
Inscrit à l’Inventaire des monuments historiques en 1908, l’Ermitage est le témoin de profondes mutations urbaines. Le parcours franchit le périphérique pour appréhender les réalisations les plus contemporaines, des Mercuriales à l’annexe de la mairie de Bagnolet, et arpenter les limites de l’ancien domaine foncier de Bagnolet.

2014 : thème « Patrimoine naturel, patrimoine culturel »

Balade « Sur la piste des grands domaines fonciers du XVIIIe siècle ».
Démantelées et loties, les anciennes propriétés des hauteurs du  » Grand Charonne » ont laissé peu de vestiges. Si la toponymie reste discrète, les dénivelés et les indices paysagers sont autant de marqueurs d’occupations anciennes, du château de Charonne à la lisière du Père Lachaise, jadis la résidence de repos des Pères jésuites.

2013 : thème « 100 ans de protection des Monuments historiques »

Balade sur la piste des monuments protégés, en déshérence ou en devenir (20e arr.)
Mesures conservatoires d’urgence ou premières étapes d’une protection concertée, les inscriptions et les classements au titre des Monuments historiques accompagnent  l’ouverture  du champ patrimonial au « petit patrimoine » local, lequel jalonne les rues du 20e arr., des regards au chemin de fer. Une balade qui fait le point sur les contraintes et les besoins liés à la valorisation de cet héritage, au sein d’un cadre urbain très densifié.

Expositions

20 septembre- 13 décembre 2018

L’économie du cheval dans l’Est parisien (1850-1914)

10- L'économie du cheval Est-parisien

Commissariat: Anne Delaplace
En partenariat avec le Centre d’études historiques du 19e arr. (CHER19)

Compagnon des maraîchers, auxiliaire du travail en carrières, force motrice des premiers véhicules, le cheval représente au XIXe siècle une indispensable force de travail. Mais d’où vient le cheval des faubourgs ?

20 septembre- 13 décembre 2018

Le village de Charonne

05- village de Charonne

 

 

 

 

 

 

 

Commissariat : Rémi Rivière, Jérôme Cauchon
En partenariat avec l’Association d’histoire et d’archéologie du 20°e arr. (Aha20)

De l’ancien village de Charonne, absorbé par l’extension de Paris en 1860, subsiste le noyau historique organisé autour de l’église Saint-Germain et des demeures de notables, jadis perchées sur les hauteurs. Réputé pour la douceur de son climat, le territoire est propice à l’élevage et à la vente du vin.

21 septembre – 17 décembre 2017 (prolongée jusqu’au 6 juillet 2018)

« Crimes et rapines »-
Petites et grandes affaires de l’Est-parisien (1850-1914)

09-Crimes et rapines

 

 

 

 

 

 

 

L’atelier, le lavoir, l’hôpital, le domicile et la rue fournissent les cadres du forfait ordinaire, relayé par les premiers médias de masse. Des voleurs de pommes aux affaires d’Etat, l’exposition présente une sélection choisie de « délits des champs », d’échanges musclés et de procès retentissants.

Commissariat : Anne Delaplace

NB : dans le cadre de la résidence littéraire de Felix Jousserand, sur le thème des voyous
et des Apaches, l’exposition est à (re)découvrir à la médiathèque Marguerite Duras
du 8 janvier au 30 juin 2019.

16 mars-16 avril 2017

« Les plaisirs de l’Ermitage » –
Dans l’intimité retrouvée d’une folie du XVIIIe siècle

16811030_10212226074553879_653129717_o

 

 

 

 

 

 

Inédite, l’exposition relève d’une expérience de remeublement des trois salons
du Pavillon, à la faveur de prêts inédits de collectionneurs : toilette, mobilier, objets d’art et de loisirs. Le week-end, l’Ermitage accueille des prestations de musique
de chambre, animées par les élèves du Conservatoire à rayonnement régional de Paris.

Commissariat : David Brouzet
En partenariat avec l’IESA – Métiers de la Culture, Paris

15 septembre-18 décembre 2016

Le château de Bagnolet

04 - château de Bagnolet(1)

Architecture et décor d’une ambitieuse demeure à la campagne, dont l’Ermitage reste l’ultime témoignage. Le propos s’appuie sur une étude universitaire de l’histoire du goût des filles de Louis XIV, dont Marie-Françoise de Bourbon, future Duchesse d’Orléans.

Commissariat : Rémi Rivière, Raphaël Retel

10 mars – 17 juillet 2016

Folies parisiennes

03-affiche-folies-iii

 

 

 

 

 

 

 

Panorama documenté de douze édifices encore conservés en Ile-de-France
et à Paris, dotés de fonctions esthétiques et ludiques. L’évocation des premiers propriétaires, discrets ou fastueux, et l’analyse des décors  animent une présentation
qui fait le point sur un ensemble patrimonial méconnu et souvent précaire.

Commissariat : David Brouzet, Jean-François Dontenwill, Ludovic Galfo, Rémi Rivière

19 mai – 11 octobre 2015

 « Affaires de familles »-
Entreprises pionnières de l’Est parisien (1830-1950)

07 - affiche Affaires de familles-1

 

 

 

 

 

 

 

Du secret de l’atelier à l’aventure internationale, portraits et trajectoires d’entrepreneurs
durablement implantés dans l’Est-parisien : papiers peints Mader, dragées Martial, boutons de mode Goepfer.

Commissariat : Anne Delaplace, Cécile Morin
En coproduction avec la médiathèque Marguerite Duras, Paris
En partenariat avec le service des Archives municipales 
d’Ivry/Seine (94)

06 mars – 14 décembre 2014 (prolongée jusqu’au 19 juillet 2015)

« Grands décors de l’Est parisien » –
La IIIe République à l’oeuvre (1870-1940)

02- affiche Grands Décors

 

 

 

 

 

 

 

Choix décoratifs et mains de maîtres à l’oeuvre dans les
salons de réception des nouvelles mairies de l’Est parisien, entre exaltation des vertus
de la République et évocation des paysages locaux.

Commissariat : Anne Delaplace
En partenariat avec le musée du Petit Palais, Paris
Publicités