Expositions temporaires

16 mars-16 avril 2017

Les plaisirs de l’Ermitage

Dans l’intimité retrouvée d’une folie du XVIIIe siècle

16811030_10212226074553879_653129717_oExpérience de remeublement des trois salons du Pavillon, à la faveur de prêts inédits de collectionneurs : toilette, mobilier, objets d’art.

En partenariat avec l’IESA – Métiers de la Culture, Paris.

27 avril-16 juillet 2017

Crimes et rapines

Petites et grandes affaires de l’Est parisien (1880-1914)
img-30

L’atelier, le lavoir, l’hôpital, le domicile et la rue fournissent les cadres du forfait ordinaire, relayé par les premiers médias de masse.

Des voleurs de pommes aux affaires d’Etat, une sélection choisie de « délits des champs », d’échanges musclés et de procès retentissants.

 

14 septembre-17 décembre 2017

A tous crins

L’économie du cheval dans l’Est parisien (1850-1914)

photo-033Compagnon des maraîchers, auxiliaire du travail en carrières, force motrice des premiers véhicules, le cheval représente au XIXe siècle une indispensable force de travail. Mais d’où vient le cheval des faubourgs ?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s