Expositions temporaires

Du  04 septembre au 08 décembre 2019
– attention nouveaux horaires :
mercredi, jeudi et dimanche de 14 heures à 17 heures 30

« Affaires de familles, entreprises pionnières de l’Est-parisien » (1830-1950)

07 - affiche Affaires de familles-1

Le paysage entrepreneurial de Charonne et ses environs (actuel 20e arr.) s’invite à la croisée des sources archivistiques et des souvenirs de familles.

Les papiers peints Mader, les couleurs Milori, les boutons métalliques des établissements Goepfer ou la brasserie Karcher, évoquent de fructueuses productions amorcées dans le
secret de l’atelier et portées à la reconnaissance internationale.
Autour de ces aventures pionnières, l’exposition-dossier restitue un cadre familial et concurrentiel, associe la mémoire d’héritiers et d’anciens habitants afin d’éclairer les

conditions de la transformation du bâti, au fil de l’évolution des unités de production.

Une exposition de l’association des Amis de l’Ermitage (2015)
Commissariat : Anne Delaplace/Cécile Morin
En partenariat avec la médiathèque Marguerite Duras (20e arr.), Paris

« Grands Décors de l’Est-parisien, la IIIe République à l’oeuvre » (1870-1914)

couverture carnet format réel

À l’appui de l’annexion des communes périphériques en 1860, Paris se dote de nouvelles mairies d’arrondissement. La guerre de 1870 et l’insurrection de la Commune interrompent l’exécution des chantiers, que la IIIe République achève.

À défaut d’audace dans leur conception, les édifices de l’Est parisien s’imposent par leurs proportions. Le décor des salons d’apparat – salles des Mariages, des Fêtes et du Conseil –
tend à une certaine spécialisation.
En ville comme en proche banlieue, le paysage et les activités locales cadrent la célébration du mariage civil et du labeur méritant.

Une histoire par l’image de la République naissante.

Une exposition de l’association des Amis de l’Ermitage (2014)
Commissariat : Anne Delaplace/
En collaboration avec le musée du Petit Palais, Paris

HORS-LES-MURS à Chelles : en résidence à la villa Max
10 place Gasnier-Guy – 77500 Chelles 

Du 20 septembre au 27 octobre 2019 (ven, sam et dim 14 h à 17 h 30)
Contact : sahc@gmail.com (société d’archéologie et d’histoire de Chelles)

« Femmes abbesses – L’exercice cloîtré du pouvoir » (XVIIe-XVIIIe siècles)

12- Femmes abbesses II

Orphelines ou cadettes de famille nombreuse, beaucoup de filles sont promises à la vie cloîtrée sous l’Ancien Régime. De futures abbesses bénédictines entrent au couvent à l’aube de leur enfance, une manière pour les maisons nobles de s’assurer l’accomplissement d’un devoir sacré.

Ces « religieuses sur mesure », adaptées à la vie monastique sans avoir jamais rien connu du monde, ne peuvent, selon les mentalités du temps, en éprouver les regrets.
D’autres, des femmes matures, font le choix sévère de la vie conventuelle.
Louise-Adélaïde, fille de la duchesse d’Orléans et du Régent mène une vie princière avant d’exercer la fonction d’abbesse à Chelles (1719-1734).

Exemplaires ou dissolues, réformatrices ou mondaines, les abbesses exercent leur autorité le long d’un chemin semé d’embûches.

Une exposition de l’association des Amis de l’Ermitage (2019)
Commissariat : Anne Delaplace/
En collaboration avec la Société d’histoire et d’archéologie de Chelles

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s